Livraison gratuite sous 3 à 7 jours ouvrés à partir de 75 euros d'achats (en raison de mesures gouvernementales ces délais sont susceptibles d'être modifiés.
LIVRAISON OFFERTE
à partir de (seulement) 75€ d'achats
ECHANGE ET RETOUR GRATUIT
sans frais supplémentaires
PRODUITS 100% BIOLOGIQUE
brodés en France avec amour
Ils n'aimaient pas l'école mais ont fait carrière.
Ca y est...mercredi il faudra reprendre le chemin de l'école. Il est temps de troquer la pelle contre le stylo et de prendre des forces pour attaquer la classe supérieure! 
Alors si votre enfant traîne des pieds à l'idée de revoir les bancs de l'école, si il est adepte du fond de classe près du radiateur depuis la maternelle, ne perdez pas espoir ! Une brillante carrière l'attend peut-être...La preuve avec ces 9 personnalités qui étaient pro école buissonnière : 

Fabrice Luchini : il abandonne l'école à 13 ans 

Fabrice Luchini

Il obtient péniblement son certificat d'études à la fin de l'école primaire grâce à un vieil instituteur, qui a repéré en lui quelques aptitudes pour la dictée et la rédaction. Il abandonne l'école à 13 ans. Un an plus tard, il travaille comme apprenti coiffeur dans un salon à Paris. C'est à cette époque qu'il découvre seul Balzac, Flaubert et Céline, et devient un passionné de littérature. Plus tard, il s’intéresse au théâtre. C’est dans une discothèque qu’il rencontre le metteur en scène Philippe Labro qui le mettra à l’affiche de Tout peut arriver. Une grande carrière d'acteur est alors lancée.

Winston Churchill : un cancre turbulent 

Churchill

Son père lui aurait écrit "Tes résultats scolaires sont une insulte à l'intelligence". Il quitte l'école très tôt pour s'engager dans l'armée. Malgré de nombreux échecs scolaires, Winston Churchill montrera très vite d’étonnantes prédispositions pour l'écriture, un goût très prononcé pour la politique, une passion pour les armes et une excellente mémoire. Des ingrédients apparemment suffisants pour pouvoir marquer son nom dans l'histoire et être nommé premier ministre britannique en 1940.

Vanessa Paradis: le choix d'un avenir artistique 

vanessa paradis

Connue pour sa chanson "Joe le taxi", Vanessa Paradis ne passera pas par la case baccalauréat. À l'âge de 8 ans, la petite fille se fait remarquer dans L’École des Fans de Jacques Martin, et à 14 ans, sa célèbre chanson en fait une star.

Si elle ne retourne pas à l'école, ce n'est pas tant par manque de volonté qu'à cause des remarques désagréables des autres élèves et des professeurs quant à sa notoriété. Critiquée, Vanessa préfère se concentrer sur son avenir artistique.

Son point fort ? Elle sait capitaliser sur ses atouts.

Chanteuse, actrice, mannequin, la star a connu ensuite une ascension fulgurante sans avoir eu besoin du baccalauréat.

François Pinault, il quitte l’école à 16 ans 

François Pinault

François Pinault, cinquième plus grosse fortune de France, est aujourd’hui à la tête du groupe Kering et fondateur du groupe Pinault Printemps Redoute. Pourtant, ce breton issu d’une famille paysanne n’a jamais eu son bac. A 16 ans, il intègre une entreprise de scierie et de négoce de bois. Il épouse la fille du propriétaire et rachète l'affaire en 1962. Après avoir bâti un petit empire du bois, François Pinault rachète Conforama, puis les grands magasins du Printemps. Il s'offre ensuite la Fnac et la Redoute, avant de diversifier son activité dans la presse (avec le Point) , l’art (avec Christie’s) et le luxe dans les années 2000.

Jean-Michel Aphatie, il obtient son bac à 24 ans 

Jean-michel Aphatie

Le journaliste politique à l'accent du sud n’a pas toujours été un pro de la critique. Dans son village du Pays basque, Jean-Michel Aphatie n'a pas 15 ans quand il s'apprête à quitter l'école après avoir peiné pour obtenir son brevet des collèges.Il devient alors vendeur de voitures sur le secteur de Bayonne puis garçon de café au Bar de la Poste à Lourdes. Tenace avec l’envie d’apprendre Jean-Michel Aphatie décide finalement de reprendre ses études. Grâce à un petit pécule économisé, il peut envisager de s'inscrire à l'université. Contre toute attente, il obtient finalement son bac à 24 ans.

Emile Zola : Il rate son bac à plusieurs reprises 

Emile Zola

L'écrivain journaliste est aujourd'hui l’un des auteurs les plus étudiés au collège et au lycée. Paradoxalement il a pourtant raté son bac deux fois. Malgré son échec scolaire, Zola entre dans la maison d'édition Hachette en tant que commis de librairie puis gravira les échelons pour atteindre le service publicitaire. Ce poste lui permet de rencontrer du monde de la littérature. 

En 1866, Zola a 26 ans quand il débute alors sa carrière de journaliste littéraire. Son écriture engagée fait polémique.  Emile Zola se bat pour l'égalité et la justice c'est ainsi qu'il s'engage dans l'affaire Dreyfus en publiant plusieurs articles dont son célèbre "J'accuse".

Albert Einstein : Renvoyé de l'école à 15 ans 

Einstein

Dyslexique, étourdi et turbulent, Albert Einstein, avait énormément de lacunes et de retard pour parler et pour lire. A part en mathématiques où il était excellent, ses relevés de notes étaient très mauvais. 

Grâce à son père qui a accepté de l’envoyer en Suisse pour travailler de manière plus autonome, Einstein s’est instruit presque tout seul grâce à ses lectures, pour devenir le Physicien que l’on connait, considéré comme l’un des plus grands scientifiques de l’histoire.

Richard Branson : Abandonne l'école à 15 ans 

Richard Branson

312e fortune mondiale selon le magazine Forbes 2020, Richard Branson, est un entrepreneur britannique, connu grâce aux succès qu'il rencontre avec sa marque Virgin Group

Enfant dyslexique, Richard Branson a mené des études médiocres où il se distingue par ses mauvais résultats. Son proviseur lui aurait dit : « Tu finiras en prison ou milliardaire ». 'Il a fait une nuit de prison (pour fraude à la TVA alors que Virgin, à ses débuts, était en difficulté) 

À quinze ans, intéressé par l'écriture et la publication, Branson quitte l'école pour Londres, afin de se lancer à plein temps dans la création du magazine indépendant Students, et réussit à attirer ou interviewer des contributeurs prestigieux. Accaparé par la recherche de sponsors et constatant les difficultés de l'activité magazine, Richard Branson se réoriente vers la vente de disques par correspondance. C'est à ce moment que l'entreprise Virgin est lancé.

Alain Souchon : Rate 3 fois son bac 

Alain Souchon

Peu intéressé par les études malgré un père professeur de lycée, Alain Souchon est renvoyé de plusieurs établissements. Sa mère l’envoie en Angleterre au début des années 60 pour poursuivre sa scolarité. Il reste quelques mois et vit de petits boulots. . Arrivé à Londres, il tente de passer l’examen du baccalauréat par correspondance… trois fois. Et à chaque tentative, c’est l’échec !  A son retour en France, il décide de se lancer dans la chanson.  C’est en 1974 que sa carrière prend un nouvel essor avec une rencontre déterminante, celle de Laurent Voulzy. Le chanteur rencontre un vif succès et enchaîne les albums. C'est alors le début du grande carrière de chanteur. 

Et vous ? Quel genre d'écolier étiez-vous ?

août 26, 2020 — Romain Lafay

Laisser un commentaire

Veuillez noter: les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.